Bibliothèque plaisir

Publié le 14 Décembre 2016

Quand on arrive dans la pièce, l’oeil est tout de suite attiré par deux jolies bibliothèques remplies de livres divers. Il y a aussi des gobelets en argent, un petit animal en tissu, une lampe en terre blanche toute trouée, un tableau carré, une photo de vieille grand-mère … L’oeil reste quand même un peu sur les livres, s’y attache puis descend jusqu’aux piles qui semblent soutenir les bibliothèques. A cet endroit, il n’y a plus de logique : tout est entassé pêle-mêle, sans aucun alignement joli.

Ses lectures sont entassées là, avec ceux qu’elle voudrait lire. Comme si leur présence la rassurait, lui assurait aucune journée d’ennui, beaucoup de plaisir à venir et des sommes de découvertes encore à faire. Est-ce cela la vraie vie ? Une jeune fille lui avait dit un jour, à une époque où elle était aussi une jeune fille, que les gens malheureux aiment lire. Il est vrai que si le livre déçoit, il suffit de le refermer et de passer au suivant. Le livre est une présence puissante sur l‘imaginaire, des mondes pour s’évader, penser à autre chose, relativiser son petit intérieur.

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Eclat de voix

Repost 0
Commenter cet article