Scènes de la vie d'un propre à rien de Joseph VON EICHENDORFF

Publié le 12 Décembre 2016

Histoire d'un personnage au sens littéral du terme qui décide de découvrir le monde, s'arrête assez vite pour un emploi de receveur dans un château où il tombe amoureux d'une belle. La langue est superbe et désuète. Il y a des vers, des chansons, c'est une ode à la nature. Ensuite, l'histoire déjà un peu farfelue (on ne s'embarrasse pas des détails !) devient rocambolesque. Il suit deux hommes décidés à partir en Italie, pour oublier son amour impossible. Il va vivre des situations bien bizarres avec des peintres, des musiciens ... le dénouement est très rapide puisqu'il constitue les deux dernières pages. C'est un livre très curieux mais peut-être représentatif de l'époque. Seuls les personnages dignes de l'histoire doivent être érudits.

 

 

Rédigé par Hélène Daumas

Publié dans #Littérature polonaise

Repost 0
Commenter cet article