Americanah de CHIMAMANDA NGOZI ADICHIE

Publié le 22 Mars 2017

D’abord il y a Ifemelu, l’héroïne, la magnifique, imparfaite, juste, pleine de grâce, d’intelligence et d’humanité. Le lecteur la suit dans toutes ses expériences, heureuses ou hasardeuses. Il est pris de court à plusieurs reprises par son caractère imprévisible, tout comme elle qui ne s’explique pas ses virements parfois radicaux.

Rarement, ce cheminement intérieur est aussi bien décrit.

Ce livre exceptionnel rend compte aussi de la société nigérianne, de la société américaine, ou encore la société britannique par de multiples détails, petits faits, relatés avec sensibilité. Les phrases tendues et les mots exacts donnent de l’intensité aux événements.

Je rêve de rencontrer Chimamanda Ngozie Adichie, dans l’espoir qu’elle soit un peu comme Ifemelu, à laquelle je me suis beaucoup attachée tout au long de cette histoire.

Je voudrais trouver les mots qui conviennent pour donner envie de lire ce livre, le meilleur livre que j’ai eu la chance de lire depuis longtemps.

Enfin, ce livre a été sélectionné pour le prochain marathon de lecture new-yorkais. Alors, par curiosité au moins, laissez vous tenter pour connaitre ce qu’aiment les lecteurs outre-atlantique.

 

AMERICANAH est le livre gagnant de the One Book, One New York campaign. NYC.gov/OneBook #OneBookNY Made in NY

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature américaine

Repost 0
Commenter cet article

Hosu 17/04/2017 17:59

Un livre merveilleux, une histoire d'amour passionnante, une profonde réflexion sur la race...
J'ai été émue, inquiète, rassurée, Chimamanda Ngozi Adichie m'a doucement portée sur une mer de hauts et de bas, jusqu'au dénouement, jusqu'à la dernière page.

Francoise 08/04/2017 07:31

Merci pour la critique de ce livre que je me suis empressée d'acheter. Et je suis loin d'être déçue. Je ne l'ai pas fini et je suis dans l'un de ces moments intenses où l'on est en possession d'un livre que l'on dévore et dont le nombre de pages qui restent est une douce promesse.

Agnès 24/03/2017 08:50

Evidement avec une présentation aussi élogieuse, on ne peut que succomber à la curiosité de lire ce roman.
Merci de nous faire partager ces émotions littéraires.