The lazy tour : les pérégrinations paresseuses de deux apprentis oisifs

Publié le 29 Janvier 2021

Ces récits ont été écrits et publiés dans un journal anglais en 1857. Leurs deux auteurs ont choisi de raconter comment ils s'exercent à l'oisiveté. Pour ce faire, ils partent dans le Cumberland, comté à la frontière de l'Ecosse. L'ennui n'est malheureusement pas loin pour le lecteur quand les dialogues relatés dans ces articles n'ont ni queue ni tête.

Un épisode est digne d'une nouvelle de Maupassant mais c'est trop peu pour l'emporter sur le reste. Ces articles devaient régaler un public averti sans doute, appréciant sans réserves les deux compères, déjà très célèbres. Ils ne se cachent pas de leur qualité « paresseuse ». De plus, il faudrait lire ces articles comme tels, parmi d'autres articles, et espacés dans le temps, plutôt comme un livre. Ainsi, l'ennui serait peut-être moindre.

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature britannique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article