Le silence de la mer et autres récits de VERCORS

Publié le 16 Septembre 2021

Ce texte digne, écrit pendant la seconde guerre mondiale, fait réfléchir au sens du devoir citoyen.

Un officier allemand réside dans une chambre d'une demeure habitée par une jeune femme et son oncle. L'allemand est exalté d'être en France, qu'il admire tant, heureux d'un rapprochement entre les deux pays.

La jeune femme lui oppose à ce discours un silence total. Son oncle, médusé, adopte la même attitude. Le soldat est fin, cultivé, il capitule. A-t-il d'autre choix ? Comment peut-il le supporter ? Doit-il leur en vouloir ?

Il n'y a pas de bons et de méchants, que des personnes uniques, qui n'ont rien demandé et qui subissent leur situation.

D'autres nouvelles suivent. Une en particulier est saisissante, celle d'un jeune autrichien, passionné par la France, qu'il ne connait qu'à travers ses lectures. Nous sommes à la fin du 19ème siècle. Il va jusqu'au bout de son rêve, franchit les frontières à pied, renonçant à une vie toute tracée et confortable. Il s'installe à Paris, fonde une famille. On comprend bien après que son fils est mort au combat pour sa patrie lors de la première guerre mondiale. Et il découvre ensuite que sa patrie adorée ne lui rend pas sa loyauté aveugle.

Très fort et cruel.

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature française

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article