Publié le 21 Juin 2019

Début saisissant et original : notre héros pense qu'il a commis l'erreur de naitre dans sa famille, première confession. Il nait après la seconde guerre mondiale à Barcelone. On comprend vite quel enfer a vécu ce petit garçon dressé comme un singe savant … un objet précieux comme son père aime à collectionner. 

Confiteor veut dire « Je confesse » et il y a toujours à dire, et plus encore quand l'éducation pétrit l'âme à la culpabilité. Le jeune Adria ne manque pas d'audace pourtant pour se rebeller contre son père, il a une résistance énergique qui va le mener loin. Puis Adria grandit, il a seul amour, un seul ami, il aime tout ce qui est rare et unique, comme les manuscrits.

La confusion des voix se prête merveilleusement à l'évocation des souvenirs et le poids du passé dans le présent devient évident. Les mystères se dévoilent au détour d'une révélation, qui en appelle une autre.

Tout se mèle, les personnages, le temps, au sein d'un paragraphe, d'un dialogue et ce flux de récit emporte tout sur son passage, telle une urgence.

L'auteur évoque beaucoup de questions comme : peut-on transmettre sans amour ? Est-ce possible vraiment de diriger la vie d'un enfant ? Quelle est la part de transmission d'un parent à un enfant ? Est-ce que l'art guérit l'âme ou est-ce seulement un refuge pour les désespérés ? Ou encore un lien entre les hommes ?

L'Histoire tient une bonne place dans le récit, le violon aussi, et la littérature et l'érudition. 

C'est du grand roman, avec beaucoup de rebondissements et de suspens, solide, dense, un univers complet et déroutant. Juste un chef d'oeuvre, qui tout au long de sa lecture, a été une vraie promesse d'évasion et de bonheur.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature espagnole

Repost0

Publié le 19 Juin 2019

C'est le récit d'un vieil homme canaque qui raconte à deux jeunes rebelles son histoire, celle de son épisode malheureux à Paris. Il y est invité soit disant pour y visiter la capitale, et il se retrouve tel un animal de foire dans une cage de l'exposition universelle de 1931.

A cela, un deuxième malheur lui arrive : sa fiancée qui l'accompagnait a disparu. Il va partir à sa recherche dans Paris, ville sauvage à ses yeux d'homme habitué des montagnes et de la nature.

Très bien rythmé, très belles phrases efficaces et discours simple : nous n'avons pas su respecter des gens qui méritaient tout notre respect.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature française

Repost0

Publié le 15 Juin 2019

C'est un roman au rythme lent – excepté le tout début – au ton désespéré … et qui se ne termine pas. L'héroïne est très pertubée, on le serait à moins.

Elle a une sorte de double personnalité : la pire, la perverse, sans règles et l'autre : mère bourgeoise, parfaite épouse.

Pour montrer cette cohabitation infernale, l'auteure alterne constamment les deux « vies », celle d'avant sans états d'âme, qui fonce, et l'actuelle, lente, réfléchie, trop.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature américaine

Repost0

Publié le 14 Juin 2019

Ce livre très brillant, avec de très jolis passages, nous offre un récit trop improbable pour y « rentrer ». Les extrêmes me dérangent, sauf quand ils sont tirés de l'histoire vécue. L'effet est raté pour moi. Je suis déçue car j'apprécie cet auteure.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature canadienne

Repost0

Publié le 4 Juin 2019

Rares sont les livres qui vous bouleversent et vous happent à ce point. La phrase de Bergson « l'art de l'écrivain est de nous faire oublier qu'il utilise des mots » est tout à fait juste pour ce roman, à l''écriture fluide, limpide.

L'histoire se passe à Jackson, Mississipi aux Etats Unis au début des années soixante. Une jeune fille est élevée par une femme noire, employée de maison. Celle-ci est remerciée quand la jeune fille est devenue assez grande pour se débrouiller sans elle. Ces deux personnes ont tissé des liens très forts, qui les marquent à tout jamais. En particulier, la jeune femme va refuser de sacrifier ses sentiments pour réussir socialement, continuer à fréquenter ses amis de toujours, se marier avec un homme qui l'aime et qu'elle aime. Or cet homme n'est pas dérangé par le racisme envers la communauté noire.

Ce livre aborde avec délicatesse les questions de culture, d'éducation et de transmission des valeurs.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature américaine

Repost0