litterature cubaine

Publié le 5 Avril 2020

Ce roman raconte la vraie histoire de l'exil de Trotski de Russie jusqu'à son assassinat.

Celui-ci est la victime d'un mensonge, puis d'un nombre croissant de mensonges, énormes, comme toutes les dictatures en produisent. Ils sont allés jusqu'à faire croire aux gens que Trotski était allié avec les nazis … alors que Trotski était juif.

Staline est obsédé par Trotski, sa brutalité est en conflit avec l'intelligence et l'intégrité de Trotski. Il doit lutter coûte que coûte pour ne pas devenir fou.

Ce roman présente une autre figure passionnante : l'homme qui va être manipulé pour tuer Trotski, Jacques Mornard, de sa naissance jusqu'à sa chute. Le lecteur sait qu'il va réussir à tuer Trotski mais il ignore ce qu'il adviendra de lui ensuite, excepté qu'il survivra blessé.

A partir de la traque, le roman prend un tour, une tonalité aigüe pour faire ressortir les couleurs, les odeurs, les sensations d'exaltation puis de peur.

La construction du livre et son rythme parfait accompagnent ces personnages subissant leur destin. C'est le roman de l'enfermement moral du totalitarisme vécu de l'intérieur par sa cible. Fascinant de se dire que tout ceci a pu exister.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature cubaine

Repost0