litterature suedoise

Publié le 7 Avril 2020

Un homme fuit ses responsabilités par peur. Il se trouve confronté, après douze années d'isolement sur une île suédoise, à la femme qu'il l'a abandonné, la fille dont il ignorait l'existence puis sa victime d'un acte de chirurgie ratée.

Les descriptions de la vie sur l'île, la mer, les oiseaux, les buissons donnent envie d'y aller ...

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature suédoise

Repost0

Publié le 23 Octobre 2019

La fille de la maison a commis un meurtre.

Le père raconte, en bon pasteur suédois, ce qu'il a ressenti et fait son introspection. Il est pétri de questions et de convictions, et réagit avec un amour inconditionnel pour son enfant unique, une adolescente perdue, ayant un lien ténu avec ses parents. Il reprend tout depuis le début pour savoir ce qui a pu conduire à cette situation impossible. Nous partageons son impatience à connaître les faits. Ses angoisses sont fortes et il est difficile de s'en abstraire, d'autant plus quand on est soi-même parent d'adolescent. Les signes de rébellion sont si classiques ! Et tout est possible, ce qui rend la lecture de ce roman dérangeante. Ces parents ont toujours voulu le meilleur pour leur fille et la voilà accusée de meurtre.

Ensuite la fille raconte son incarcération, avec toujours ces allers-retours avant la catastrophe. Elle ne veut rien dire à personne, position intenable. Pourquoi veut-elle se taire ?

Enfin la mère raconte, elle a un regard de professionnelle sur les circonstances, elle est avocate.

Il est question du contrôle de soi, qui peut être mis à l'épreuve par plus fort que soi, de l'envie de ne pas voir quand ça brûle.

Les chapitres sont très courts, deux ou trois pages, et permettent heureusement de reprendre sa respiration pour avaler ces cinq cent pages haletantes.

Ce roman interroge beaucoup sur la justice et sur la parole difficile à libérer des femmes victimes.

Je trouve très fort d'utiliser le genre du polar pour transmettre un message féministe.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature suédoise

Repost0

Publié le 3 Septembre 2019

Un agriculteur solitaire rencontre une jeune veuve bibliothécaire sur leurs tombes familiales respectives. Chaque chapitre est raconté en alternance par les deux protagonistes. Ils tombent très amoureux mais ils n'arrivent pas à se supporter à cause de leurs trop grandes différences.

Facile à lire, je n'en ai pas retiré grand chose et avec le temps, j'ai tout oublié.

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature suédoise

Repost0

Publié le 7 Juin 2017

Histoire en trois parties, dérangeante de prime abord car elle traite en premier lieu de la violence sexuelle. En réalité, ce n'est pas le thème principal de cette trilogie.

L'idée est de dénoncer les dirigeants de nos sociétés qui ne se contrôlent pas, plus, et qui, au nom d'une morale personnelle, sont prêts à détruire la vie d'une jeune personne.

Il est difficile de s'attacher aux personnages du livre, encore moins de s'y identifier et malgré cela, la magie opère. Tout semble exagéré, les situations sont extrêmes et malgré cela, on peut comprendre voire avoir de l'empathie.

Autre atout majeur : la construction de l'histoire est véritablement éblouissante.

Millenium fait partie de ces livres qu'on a envie de relire ... pendant qu'on les lit. Tout est dit !

Voir les commentaires

Rédigé par Hélène Daumas Objectif Livre

Publié dans #Littérature suédoise

Repost0